eForms du début à la fin

DÉBUT  RETOUR  PRÉCÉDENT SUJET  SUJET SUIVANT

Voici une marche à suivre sommaire pour vous lancer avec eForms et préparer vos déclarations :

 

1.Procurez-vous eForms de l'une des façons suivantes :
Commandez par notre boutique en ligne : https://www.avantax.ca/store/store-FR.aspx?st=T4 (ayez une carte de crédit sous la main)
Télécopiez votre bon de commande au 416 495 0044
Communiquez avec ELM Computer Systems Inc.

Tél (RGT) : 416 495 1624

Sans frais : 800 268 3211

Courriel : support@elmcomputers.com

Téléchargez la trousse d'installation en vous rendant sur la page de téléchargements
2.Suivez les instructions d'installation d'eForms
3.Créez une base de données s'il n'y a pas de base de données de 2016 à reporter dans la version 2017 d'eForms. (Une fois la base de données créée, vous devez créer une entreprise pour pouvoir commencer à saisir les données des feuillets de renseignements; les sommaires seront calculés à mesure que seront saisis les feuillets de renseignements.)
4.Entrez les données dans la base de données de l'une des façons suivantes :
en reportant les données de la version 2016 d'eForms,
en important des données d'un fichier de format CSV, XLS, XLSX or XML file, ou
or en saisissant les données manuellement.
5.Imprimez une liste de validation pour relever et corriger d'éventuelles erreurs.
6.Lancez un Rapport d'ajustement, si désiré, pour faire les calculs du RPC, du RRQ, du RPAP et de l'AE pour les feuillets T4 et les Relevés 1(Rl-1).
7.Préparez le fichier XML (exigible pour la transmission de 50 feuillets ou plus). Vous devez créer le fichier XML avant de lancer l’impression pour vous assurer que les numéros de série sur les relevés de Revenu Québec seront correctement assignés.
8.Préparez les feuillets et sommaires imprimés (pour les bénéficiaires, la transmission de moins de 50 feuillets ou pour vos dossiers).
9.Transmettez les déclarations à l'ARC ou au RQ, et consignez les accusés de réception.
10.Archivez vos données : un feuillet ou un relevé est si vite égaré, et une vérification fiscale (ouille!) toujours possible.